La Salicorne, une plante au goût salé et à la texture croquante !

La Salicorne d’Europe (Salicornia europaea), aussi appelée « Cornichon de mer » ou encore « Haricot de mer » est une plante annuelle halophyte et comestible et de la famille des Chenopodiacées. Originaire des zones tempérées de tous les continents, elle pousse en France sur les côtes maritimes et dans les marais salés. La Salicorne est une plante très prisée puisque ses jeunes tiges sont parfaitement comestibles et très appréciées des gourmets ! Comment semer et cultiver cette plante dans son jardin ? Comment utiliser la Salicorne en Cuisine ?

La Salicorne (1)

Comment semer et cultiver la salicorne ?

Pour bien comprendre la manière de cultiver cette plante, il est nécessaire de intéresser à sont biotope. La Salicorne est une plante présente en France sur toutes les côtes maritimes et dans les marais salés. En Europe, elle naît dès la fin de l’automne et végète tout l’hiver jusqu’aux premières chaleurs. Les premières ramifications se forment et, au milieu du printemps, la plante mesure de 6 à 8 centimètres. A maturité, elle peut atteindre une hauteur d’environ 30 centimètres.

Dans son milieu naturel, le semis se réalise spontanément du mois de septembre à mi-octobre, mais en culture la salicorne est également semée vers le mois de mars. C’est une plante halophile et hydrophile, elle nécessite donc un sol sableux, bien drainé et riche en sels. Répartissez les graines en surface et tenez le sol humide jusqu’au développement des plantules. Pour sa culture, il est possible d’arroser la plante avec une solution saline (1 cuillère à café de sel de mer propre par litre d’eau). Choisissez également une exposition bien ensoleillée.

La Salicorne (2)

La salicorne : De la cueillette à la cuisine !

La Salicorne avec son goût salé et sa texture croquante est souvent utilisé comme accompagnement de plats à base de poissons ou de fruits de mer, tout comme la Mertensia maritma et les autres plantes halophytes comestibles. Elle possède une saveur proche de l’asperge, mais avec un goût qui lui est propre. Les tiges tendres de la salicorne jeune, récoltée entre mai et juin, peuvent se déguster crues, nature ou en vinaigrette. Plus tard, la salicorne devient un peu amère et il est préférable de la blanchir. Quelques minutes dans l’eau bouillante suffisent à lui ôter son amertume et le sel en excès. Elle sera alors cuisinée comme l’épinard, à la vapeur, à l’eau (non salée !) ou revenue à la poêle. La salicorne fraîche, très fragile, ne se garde pas plus de deux jours au réfrigérateur. D’un point de vue diététique, la plante est riche en sels minéraux et en vitamines, mai aussi très pauvre en calories.

La salicorne

Attention, la récolte de la salicorne est réglementée ou interdite dans la plus part des départements français. Si vous souhaitez acquérir des graines de Salicorne afin de cultiver cette plante dans votre jardin, rendez-vous dans la jardinerie en ligne Alsagarden et profitez-en aussi pour découvrir les autres plantes et fleurs comestibles : www.alsagarden.com

Un commentaire

  1. A consommer également comme condiment à conserver dans un vinaigre « à cornichons »… parfait en accompagnement de galettes de blé noir… (recette guérandaise)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>