Semis à chaud : Le potager se prépare dès février !

Les premiers semis démarrent, le plus souvent, non pas au potager, mais à l’intérieur de la maison ! En effet, le semis des légumes frileux, des plantes potagères exotiques et des plantes à cycle végétatif long se fait au chaud et à la lumière, dans une petite serre de culture ou simplement à température ambiante derrière une fenêtre. Certaines plantes potagères doivent être semées tôt, dès février ou mars pour avoir le temps de se développer et de fructifier avant le retour de la prochaine saison hivernale. Voici donc le mode d’emploi du semis à chaud, qui vous permettra de prendre de l’avance sur la saison afin de profiter sans stress du printemps à venir !

Le semis précoce des légumes à partir de février…

Les semis précoces se pratiquent dès le mois de février en terrine, en caissette, en plaque alvéolée ou bien en petit godet individuel. Employez des contenants propres et faites préalablement tremper ceux qui sont réutilisés dans une solution javellisée et nettoyez-les ainsi. Remplissez ces contenants de substrat de semis, il doit être aéré, léger, de texture fine, uniforme et bien mélangé. Semez les grosses graines (melons, courges…) en godet, les graines plus fines (physalis, tomates…) peuvent être réparties régulièrement sur toute la surface des caissettes ou des terrines. Pour ce faire, n’hésitez pas à investir dans un petit semoir qui vous aidera à bien distancer les semences. Le premier repiquage en pots individuels ou en terrine s’effectue lorsque les plantules présentent deux feuilles.

Gardez à l’esprit que pour qu’une graine germe, il lui faut un environnement spécifique, rassemblant à la fois humidité, lumière et chaleur. La température idéale pour la plus part des légumes est comprise entre 18 et 20°. Certaines espèces nécessitent une température supérieure à 20°C pour germer, dans ce cas privilégiez le semis sous mini-serre de culture afin d’assurer un bon taux de germination. Enfin, veillez à ne pas semer trop tôt au point de risquer quelque embouteillage dans votre maison…les repiquages en pleine terre devront attendre la fin des dernières gelées, c’est-à-dire généralement mi-mai. De plus si les plants sont prêts à être repiqués trop tôt et que les températures ne sont pas propices, ils vont végéter dans leur godet et la reprise sera plus lente.

Semis à chaud (2)

Quelles sont les graines qu’il faut semer à chaud ?

Entre le mois de février et le mois de mars, vous pouvez commencer le semis des graines de melon, tomates, physalis (coqueret), piments, poivrons, aubergines, concombres, cornichons, pépino (poire-melon), courges et courgettes. Les plantes aromatiques peuvent également être semer à chaud, c’est le cas par exemple du persil et du basilic.

La repiquage en pleine terre des plants issus des semis à chaud se fait lorsque les gelées ne sont plus à craindre et que la terre est bien réchauffée : fin avril dans les régions les plus clémentes, fin mai dans les régions du nord de la France. Mais attention, pas question de les sortir du jour au lendemain, de leur environnement douillet, pour les installer dehors ! Habituez-les progressivement à des températures plus froides en les sortant durant la journée. Vous pouvez également les placer sous châssis froid, ou sous cloche, pour leurs premières nuits à l’extérieur.

>>> Découvrez toutes les plantes potagères à semer à partir de février, cliquez-ici !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>